Rencontres privilèges
NOUVEAUTÉ :
Découvrez les rencontres privilèges
Épisode 1 : « le dépassement de soi avec Isabelle AUTISSIER »
300 places sur toute la France

Rencontres privilèges

Je participe
Accueil > Boîte à outils > Fiches métiers > Chirurgien dentiste

S'installer comme chirurgien dentiste

Qu’est-ce que le métier de chirurgien dentiste ?

Le chirurgien dentiste est le spécialiste de la santé bucco-dentaire.

Ce professionnel a en effet pour mission principale de soigner les dents de ses patients. Suite à son diagnostic de départ, il peut être amené à prescrire des médicaments ou à préconiser des examens complémentaires comme des radiographies. Le plus souvent il intervient même directement, par exemple lorsqu’il s’agit de traiter une carie, de dévitaliser une dent, d’implanter des pivots ou d’extraire une dent de sagesse. Cela explique notamment l’appellation « chirurgien », ce professionnel de santé étant très souvent amené à réaliser des interventions chirurgicales sous anesthésie.

Or ces interventions chirurgicales exigent une extrême précision. Le chirurgien dentiste doit donc être pourvu de qualités telles que l’habileté, la patience, et être en mesure de rester calme en toutes circonstances pour profiter d’une concentration optimale. D’une grande minutie, son travail ressemble en ce sens à celui d’un mécanicien.

Un mécanicien qui se doit de rassurer sa patientèle ! En effet tous ses patients – qui d’ailleurs peuvent être de tout âge - ne sont pas forcément sereins quant à l’idée de se rendre chez ce professionnel ; on parle même parfois de somatophobie pour désigner la peur du dentiste. Aussi doit-il être très à l’écoute de ces derniers pour les rassurer au mieux et assurer le bon déroulement de la consultation. Cela est nécessaire d’autant plus qu’un suivi chez le dentiste est vraiment indispensable pour rester vigilant sur son état de santé, même lorsqu’aucun problème dentaire particulier n’est à signaler. Il est ainsi fortement conseillé de prendre rendez-vous chez le dentiste tous les ans, ne serait-ce que pour des visites dites de contrôle. Le détartrage par exemple, est une action rapide, indolore, et très utile pour lutter contre l’apparition de certaines bactéries. 

Le chirurgien dentiste doit aussi être pédagogue, puisqu’une grande partie de son travail consiste à mener une campagne de prévention pour l’hygiène bucco-dentaire. Il insiste ainsi sur le rôle très important que joue l’alimentation dans ce domaine, en insistant par exemple sur les risques entraînés par l’excès de sucre, comme la déminéralisation, et distribue de précieux conseils quant aux bons réflexes à adopter au quotidien.

Quelles sont les spécificités du métier de chirurgien dentiste ?

Le chirurgien dentiste doit être muni de connaissances très précises, aussi bien en médecine qu’en anatomie. Pour aboutir à ce métier, il est ainsi logique que son parcours débute comme celui des médecins, c’est-à-dire par la PACES (la Première Année Commune aux Études de Santé). Attention, celle-ci sera toutefois supprimée à  partir de septembre 2020, une réforme venant de révolutionner l’accès aux parcours MMOP (Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie). À la rentrée prochaine, les postulants devront en effet choisir entre une première année de médecine dite « Le Portail Santé », et une première année de licence « à mineure santé », obligatoire. La réforme touche également au concours de sélection qui clôt traditionnellement cette première année, puisqu’il ne s’agira plus d’un long QCM mais d’épreuves écrites et orales, en plus d’une validation par dossier.

Toujours est-il que si l’étudiant réussit le concours et que son classement le lui permet, il intègrera le parcours d’odontologie dès sa deuxième année. Durant son premier cycle d’études (cette deuxième année et la suivante), il devra préparer son DFGSO (le Diplôme de Formation Générale en Sciences Odontologiques), et poursuivre par un second cycle de deux ans qui aboutira au DFSAO (le diplôme de formation approfondie en sciences odontologiques), reconnu au grade de Master. À la fin de celui-ci, comme les futurs pharmaciens, les futurs chirurgiens dentistes devront faire un choix entre le cycle court, et le cycle long :

  • Le cycle court se déroule sur un an et se conclut par la soutenance d’une thèse : passeport officiel pour que le chirurgien dentiste obtienne son diplôme d'état, l'autorisant à exercer.
  • Le cycle long se déroule lui sur trois ans. Attention, pour y accéder l’apprenant doit d’abord passer le concours de l’internat. En plus du diplôme d’état, ce parcours permet d’obtenir un DES de spécialisation, en orthodontie, en orthopédie dentofaciale, chirurgie orale ou médecine bucco-dentaire.

Notons justement que le métier de chirurgien dentiste connaît plusieurs évolutions possibles, selon la spécialisation de son choix. Même ayant opté pour le cycle court, rien ne lui interdit par la suite de se lancer dans un de ces DES de spécialisation. 

Ce professionnel de santé a également plusieurs possibilités quant à son lieu d’exercice : hôpital, clinique, maison ou encore centre de santé, mais une grande majorité a fait le choix de s’installer en cabinet libéral.

Complèter cette fiche métier