Rencontres privilèges
NOUVEAUTÉ :
Découvrez les rencontres privilèges
Épisode 1 : « le dépassement de soi avec Isabelle AUTISSIER »
300 places sur toute la France

Rencontres privilèges

Je participe
Accueil > Boîte à outils > Fiches métiers > Psychologue

S'installer comme psychologue

Qu’est-ce que le métier de psychologue ?

La psychologie, du grec psychè (âme), et logos (discours), désigne selon son étymologie la science de l’âme. Un psychologue est donc un professionnel de santé spécialisé dans les différents mécanismes de pensées, dont l’objectif est de clarifier et de supprimer les troubles relatifs au psychisme de ses patients.

Pour ce faire, le psychologue doit avant toute chose être doté d’une excellente capacité d’écoute. La parole du patient est en effet souvent le seul support dont il dispose pour pouvoir établir son diagnostic. Il doit ainsi être en mesure d’instaurer un climat de confiance extrêmement rassurant pour que ses patients n’aient aucune crainte à se livrer, et que le dialogue se crée, sous respect du secret professionnel. Cet impératif va de pair avec un sens de l’observation affûté, sans oublier une grande empathie, inéluctable pour comprendre les réactions de son patient. Cela dit, attention : le psychologue doit également être capable de prendre du recul en toutes circonstances, l’objectif n’étant pas qu’il s’identifie à la situation du patient mais de pouvoir lui proposer une analyse à but thérapeutique.

Toutefois le public et les missions d’un psychologue peuvent fortement varier selon sa spécialisation. Psychologue clinicien, il propose des séances personnelles à des particuliers, mais est également libre d’animer des séances collectives. Il peut intervenir dans des secteurs extrêmement divers ; de l’hôpital (dans les services pédiatriques ou psychiatriques par exemple) jusqu’à celui de la justice, où il peut être appelé à délivrer une expertise en vue d’un procès, voire même à témoigner pour l’expliquer en détails. Il est aussi apte à évoluer dans des infrastructures spécialement dédiées à la jeunesse comme des centres médico-psycho-pédagogiques, et à collaborer avec les services d’aide sociale à l’enfance.

Il existe d’ailleurs des psychologues scolaires, faisant partie intégrante de l’Éducation nationale. 

Préférant le domaine des entreprises, ce professionnel peut choisir de devenir psychologue du travail. Généralement affecté aux ressources humaines, il peut intervenir dans le recrutement de personnel, dans le suivi de carrière, mais aussi en animant des séances collectives en rapport avec la gestion du stress, ou en vue de régler certains conflits d’ordre professionnel, au sein de la structure.

Un psychologue peut également être « cognitiviste ». Dans ce cas précis, il met directement ses connaissances du comportement humain au service d’une entreprise à des fins commerciales, participant à des études publicitaires et marketing. 

Quelles sont les spécificités du métier de psychologue ?

Le titre de psychologue est officiellement réglementé. Pour l’acquérir, plusieurs voies sont possibles mais toutes se rejoignent sur le fait qu’un bac + 5 est nécessaire.

  • L’étudiant peut faire le choix de la filière universitaire en envisageant une licence de psychologie, suivie d’un master. Lors de sa cinquième année (master 2), il aura le choix entre un master 2 pro, et un master 2 recherche. (Un choix en réalité extrêmement vaste puisqu’il existe plus de 200 masters professionnels dans le domaine de la psychologie).
  • L’étudiant peut aussi opter pour une école privée comme l’EPP : l'École de Psychologues Praticiens, plus connue sous son raccourci « Psycho prat », qui délivre au bout de cinq ans un diplôme donnant officiellement accès au titre de psychologue. L’entrée dans l’école se fait sur concours, et il existe d’ailleurs pour les post-bacheliers une année préparatoire dédiée à son obtention.

 

Quel que soit son cursus, tout apprenti psychologue devra effectuer un stage professionnel au cours de ses études, dans le secteur clinique ou celui de l’entreprise. Un cursus très important puisque c’est là que réside la différence entre un psychologue, un psychothérapeute et un psychiatre. Le titre de psychothérapeute mérite d’être prudent car celui-ci n’exige pas de parcours particulier : il n’est pas règlementé. À l’inverse, le psychiatre a pour sa part d’abord effectué des études de médecine avant de se spécialiser : la profession est règlementée. C’est d’ailleurs en raison de son parcours que lui seul est autorisé à délivrer des ordonnances.

Une fois leur titre acquis, la plupart des psychologues décident de s’installer en tant que professionnels libéraux, pour exercer dans le secteur de la psychologie clinique ou de la formation, spécialisés dans le conseil en orientation, les bilans de compétences ou encore dans le soutien aux personnes en grandes difficultés. Notons toutefois qu’un psychologue peut aussi être salarié ou avoir le statut de fonctionnaire, en se spécialisant par le biais du concours de recrutement des psychologues de l'Éducation nationale.

Complèter cette fiche métier

En savoir plus

Pour en savoir plus :