Accueil > Publications

Interview découverte métier

Interview découverte métier

Stéphanie Canas, vous êtes consultante Changement climatique et développement durable, en quoi consiste votre métier ?

Le changement climatique est dû à l’accumulation importante de gaz à effet de serre (GES) dans l’atmosphère. Nos activités humaines sont à l’origine du problème car elles sont basées sur la consommation d’énergies fossiles. Or les scientifiques alertent sur les conséquences du changement climatique depuis longtemps (voir les rapports du GIEC). En 2015, les Etats ont donc signé l’Accord de Paris et se sont engagés à limiter la hausse de la température mondiale à +2°C maximum par rapport à l’ère préindustrielle. La France doit donc diminuer drastiquement ses émissions de GES et atteindre la neutralité carbone en 2050.

Mon métier de consultante consiste à accompagner les entreprises et les collectivités territoriales désireuses de lutter contre le changement climatique. Je les conseille lors de l’élaboration de leur stratégie bas-carbone.

Qu’est-ce qui vous a poussé à l’exercer ? (vocation ou cheminement)

J’ai grandi à la campagne et la nature m’a toujours captivée. Mon parcours m’a fait prendre conscience qu’il y a urgence à agir et à protéger les écosystèmes. J’ai donc décidé de reprendre mes études pour me former et acquérir des connaissances solides dans le domaine de l’environnement.

Avez-vous suivi une formation ?

Oui, j’ai passé un diplôme qui s’appelle Master of Sciences « Carbon Management » à l’Université d’Edimbourg en Ecosse. C’est l’équivalent d’un master 2 spécialisé dans le changement climatique. J’ai également suivi une formation à l’Institution de Formation Carbone pour réaliser des inventaires de GES grâce à la méthodologie Bilan Carbone®.

Vous êtes installée depuis quand ? Pourquoi avoir décidé d’exercer en indépendant ?

J’ai créé mon entreprise Clima & Tera Consulting en 2020 pour aider les entreprises locales, les collectivités territoriales (mairies, agglomérations) et les établissements scolaires à avoir accès aux connaissances sur ce sujet primordial. Même si cette problématique est de plus en plus présente dans les médias, il est important de mettre ces informations à la portée de tous.

Comment avez-vous connu la Maison des Professions Libérales ? Vous a-t-elle accompagné dans votre projet de création ?

Quand j’ai décidé de créer mon entreprise, j’ai contacté la CCI locale qui m’a conseillée de contacter la MPL du Grand-Ouest. En ligne, j’ai ainsi suivi une « Journée Micro-entrepreneur libéral ». C’était vraiment très enrichissant et je remercie vivement la MPL d’organiser ces journées ! Vous m’avez permis de concrétiser mon projet.

Quelles prestations, ateliers proposez-vous ?

J’aide les organisations en :

-       sensibilisant les équipes aux enjeux de la lutte contre le changement climatique,

-       réalisant leur bilan carbone, c’est-à-dire en inventoriant et en quantifiant les émissions de gaz à effet de serre (GES) liées à leurs activités,

-       mettant en place un plan d’actions dans le but de diminuer ces émissions de GES,

-       identifiant les risques physiques et financiers auxquels l’organisation peut être confrontée afin de proposer une stratégie d’adaptation.

Quelles sont vos principales satisfactions dans vos métiers ? Qu’est-ce qui vous rend le plus fier aujourd’hui dans votre quotidien ?

Je suis heureuse et fière de partager mes connaissances. J’aime aider les personnes à prendre conscience des problèmes climatiques et à réfléchir aux actions à mettre en place rapidement. Récemment, après un atelier de sensibilisation dans un lycée, un adolescent m’a dit : « C’est plus grave qu’on le pense, il faut agir ! ».

Auriez-vous quelques conseils à nous faire partager ?

Un Français moyen émet environ 12tCO2eq par an. Pour respecter l’Accord de Paris, la France s’est fixé l’objectif d’atteindre la neutralité carbone en 2050. De ce fait, chaque Français, en moyenne, doit baisser ses émissions à 2tCO2eq. Nous devons donc agir sur les 4 axes suivants :

-       les transports en favorisant les transports en commun, le vélo pour les petites distances, le co-voiturage,

-       l’alimentation en repensant nos achats car 19% du gaspillage alimentaire en France à lieu à la maison, mais aussi en diminuant notre consommation de viande,

-       le logement en baissant la consommation d’énergie : baisser la température du thermostat, améliorer l’isolation,

-       la consommation de biens en achetant moins et mieux : le plus local possible, en favorisant les objets d’occasion ou reconditionnés.

Quels sont les enjeux dans le monde professionnel selon vous ?

L’enjeu pour les professionnels est de changer leur mode de fonctionnement et d’adapter leurs activités. Les entreprises vont devoir baisser fortement leurs émissions pour respecter la Stratégie Nationale Bas Carbone et pour tenir compte de la pression des consommateurs de plus en plus soucieux de l’impact environnemental de leur mode de vie. Mais il faut également que les entreprises analysent les risques climatiques potentiels auxquels ils pourraient être confrontés dans les années à venir. En ce moment, une sécheresse importante à Taïwan risque de mettre à mal la fabrication de puces électroniques. TSMC, le fournisseur des puces d’Apple, est obligé de se faire livrer de l’eau par camion-citerne pour maintenir sa production. Une sécheresse à Taïwan peut impacter une entreprise d’électronique aux Etats-Unis !

Quelle est votre citation favorite ?

“On aime ce qui nous a émerveillé, et on protège ce que l'on aime.”

de Jacques-Yves Cousteau

 Où peut-on vous contacter ?

Sur mon site web : www.climateraconsulting.com

Sur mon profil LinkedIn : Stephanie Canas | LinkedIn

Email : climateraconsulting@gmail.com

Téléphone : 07.88.15.52.32