Accueil > Actualités

Interview Amaury de La Seiglière, agent général d’assurance à Rennes et administrateur de la MPL

Interview Amaury de La Seiglière, agent général d’assurance à Rennes et administrateur de la MPL

 

Amaury de La Seiglière, présentez- nous votre parcours :

Avant d’exercer une profession indépendante, j’ai occupé des postes chez Europcar et chez DaimlerChrysler. Puis en 2009, je me suis installé en libéral en tant qu’agent général d’assurance chez Swiss life.

Comment avez-vous connu la Maison des Professions Libérales ?

Au début de mon activité, j’ai connu brièvement la MPL par le biais de mon expert comptable. Mais ce n’est qu’en 2012-2013, à la suite de la mise en place d’un partenariat avec SwissLife que j’ai vraiment pris connaissance du rôle et des missions de cette association.

Qu’est-ce qui vous a amené à être administrateur à la MPL ?

En 2018, la MPL m’a proposé de devenir administrateur au sein de son Conseil d’administration puisque j’avais émis la volonté de m’insérer dans un organisme interprofessionnel. C’était l’occasion de sortir de ma petite structure et d’aller vers des fonctions plus transversales. C’est un enrichissement personnel également.

Qu’est-ce qui vous plait dans votre statut actuel d’indépendant libéral ?

Avant tout c’est d'être indépendant ! C'est de pouvoir bénéficier d’une grande liberté d'action.

Les premières années, on raisonne en salarié et on n'ose pas trop.  En tant qu’indépendant on est plus en danger en raison d’une protection sociale souvent plus réduite, on ne bénéficie plus du chômage et l’environnement est très concurrentiel. Malgré ces inconvénients, l’indépendance ouvre grandement le champ des possibles. Je m’amusais à dire qu’être indépendant ça empêchait de dormir mais ça permettait de se lever. Parce que quand on est son propre patron, c'est encore plus motivant, ça donne encore plus la pêche de relever quotidiennement de nouveaux challenges. Maintenant, je ne quitterai mon statut d’indépendant libéral pour rien au monde.

Vous intervenez régulièrement sur nos journées de la création, quels conseils donneriez-vous aux jeunes créateurs ?

Lors de ces journées d’information à la création d’entreprise libérale, je trouve qu'on y croise beaucoup de projets qui ne sont pas assez préparés. Les porteurs de projet arrivent souvent avec une idée, un concept mais il n'y a pas forcément de données chiffrées, de projection. On peut avoir la meilleure idée du monde, mais si on n’a pas bien préparé son projet, on peut littéralement se planter. D'où le besoin d'être accompagné par des organismes comme la MPL qui propose de participer gratuitement à ses journées.

Vous avez participé à nos soirées réseau sur Rennes, qu’en pensez-vous ?

J'aime beaucoup le concept de vos soirées réseau, où nous pouvons échanger avec des indépendants libéraux ayant des activités et des préoccupations différentes.  C’est aussi l’occasion de s'enrichir grâce aux interventions proposées en début de soirée.

Où peut-on vous contacter ?

SwissLife
74, boulevard de Metz
35700 RENNES
02.99.38.87.13
amaury.delaseigliere.ag@swisslife.fr

Interview réalisée par Mélissa CROSNIER

Les autres actualités

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation en savoir plus J'accepte